Sans titre

Le Bulletin de la semaine

    Le bulletin de la semaine

 

 

CONTRIBUTION DU DIOCESE DE MEAUX

AU SYNODE SUR LA FAMILLE

 

Mgr Jean-Yves Nahmias, invite tous les catholiques de Seine-et-Marne, paroissiens, membres de services pastoraux et mouvements, qui le souhaitent à apporter leur participation à la réflexion sur « La vocation et la mission de la famille dans l'Eglise et dans le monde », en vue du prochain Synode d'octobre 2015.

Pour faciliter dans un court délai le retour des réponses (au plus tard le 10 mars), voici cinq questions (elles s'inspirent des 46 questions proposées dans le prolongement du rapport synodal d'octobre 2014.) :

1. Quelles initiatives connaissez-vous ou accompagnez-vous pour favoriser l'insertion des familles chrétiennes dans la société ?

2. Au vu de l'expérience et des rencontres, quelles attitudes d'accueil et de dialogue l'Eglise doit-elle promouvoir à l'égard des personnes blessées dans leur vie conjugale ou affective ?

3. Quels traits positifs du sacrement de Mariage percevez-vous et servez-vous, pour témoigner de « l'Evangile de la famille » ?

4. Quelle(s) forme(s) de réconciliation avec l'Eucharistie l'Eglise peut-elle proposer aux divorcés remariés ou époux de divorcé, après la rupture d'un mariage célébré religieusement ?

5. Quelles initiatives l'Eglise doit-elle prendre ou poursuivre, pour améliorer l'accueil de chaque vie humaine dès sa conception ?

 

Merci d'accueillir favorablement cette demande, de la faire connaître et d'adresser les réponses à :

Agnès et Bertrand MONFORT
Service diocésain de la Pastorale familiale
20 Rue de l'Etang 77240 VERT SAINT DENIS
pastorale.familiale.77@orange.fr

 

A PROPOS DES 21 COPTES

 

Mgr Antonios Aziz Mina, Evêque copte catholique de Gizeh, confirme à l'agence Fides que plusieurs des martyrs ont prononcé le nom du Christ avant de mourir :

« La vidéo qui montre leur exécution a été construite comme une mise en scène cinématographique terrifiante, dans le but de répandre la terreur. Et pourtant, dans ce produit diabolique de la fiction et de l'horreur sanguinaire, on voit que certains des martyrs, au moment de leur mise à mort barbare, répètent "Seigneur Jésus Christ". Le nom de Jésus a été le dernier mot qui est venu sur leurs lèvres. Comme dans la passion des premiers martyrs, ils s'en sont remis à Celui qui, peu après, les aurait accueillis. Ils ont ainsi célébré leur victoire, une victoire qu'aucun bourreau ne pourra leur enlever. Ce nom murmuré au dernier instant a été comme le sceau de leur martyre. »

D'autre part, le Premier ministre Ibrahim Mahlab a fait savoir que le président Sissi en personne a donné l'ordre de construire aux frais de l'Etat une église dédiée aux martyrs de Libye dans la ville de Minya, ville de la région dont provenait la majeure partie des coptes décapités par les jihadistes. Par décret présidentiel, les familles des victimes recevront un dédommagement financier et deviendront titulaires d'une pension mensuelle.

Yves Daoudal

 

LE DON DES LARMES

POUR UNE CONVERSION SANS HYPOCRISIE

 

Homélie du Mercredi des Cendres du Pape François

 

Comme peuple de Dieu, nous commençons aujourd'hui le chemin du Carême, temps où nous cherchons à nous unir plus étroitement au Seigneur Jésus, pour partager le mystère de sa passion et de sa résurrection.

La liturgie du Mercredi des Cendres nous propose d'abord le passage du prophète Joël, envoyé par Dieu pour appeler le peuple à la pénitence et à la conversion, à cause d'une calamité (une invasion de sauterelles) qui dévaste la Judée. Seul le Seigneur peut sauver du fléau et il faut donc le supplier par des prières et des jeûnes, en confessant son péché.

Le prophète insiste sur la conversion intérieure : « Revenez à moi de tout votre cœur » (2,12).

Revenir au Seigneur « de tout son cœur » signifie entreprendre le chemin d'une conversion non pas superficielle et transitoire, mais plutôt d'un itinéraire spirituel dans le lieu le plus intime de notre personne. Le cœur, en effet, est le siège de nos sentiments, le centre où mûrissent nos choix, nos comportements.

Ce « Revenez à moi de tout votre cœur » n'implique pas seulement les individus, mais s'étend à la communauté entière, c'est une convocation adressée à tous : « Réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre ! » (v. 16).

Le prophète s'arrête en particulier sur la prière des prêtres, en faisant observer qu'elle doit être accompagnée de larmes. Cela nous fera du bien, à tous mais spécialement à nous les prêtres, au début de ce Carême, de demander le don des larmes, afin de rendre notre prière et notre chemin de conversion toujours plus authentiques et sans hypocrisie. Cela nous fera du bien de nous demander : « Est-ce que je pleure ? Le pape pleure-t-il ? Les cardinaux pleurent-ils ? Les évêques pleurent-ils ? Les consacrés pleurent-ils ? Les prêtres pleurent-ils ? Les pleurs font-ils partie de nos prières ? »

C'est justement le message de l'Evangile d'aujourd'hui. Dans le passage de Matthieu, Jésus relit les trois œuvres de piété prévues par la loi de Moïse : l'aumône, la prière et le jeûne. Au fil du temps, ces prescriptions avaient été attaquées par la rouille du formalisme extérieur, ou même s'étaient transformées en un signe de supériorité sociale. Jésus met en évidence une tentation commune dans ces trois œuvres, qui peut se résumer dans l'hypocrisie (il la nomme bien à trois reprises): « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l'accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer... Quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites... Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout... pour bien se montrer aux hommes... Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites » (Mt 6,1.2.5.16). Vous savez, frères, que les hypocrites ne savent pas pleurer ; ils ont oublié comment on pleure ; ils ne demandent pas le don des larmes.

Quand on accomplit quelque chose de bon, presqu'instinctivement naît en nous le désir d'être estimés et admirés pour cette bonne action, d'en retirer une satisfaction. Jésus nous invite à accomplir ces œuvres sans aucune ostentation, et à compter uniquement sur la récompense du Père « qui voit au plus secret » (Mt 6,4.6.18).

Chers frères et sœurs, le Seigneur ne se lasse jamais de nous prendre en miséricorde, et veut nous offrir encore une fois son pardon - nous en avons tous besoin - en nous invitant à revenir à Lui avec un cœur nouveau, purifié du mal, purifié par les larmes, pour prendre part à sa joie. Comment accueillir cette invitation ? Saint Paul nous le suggère dans la seconde lecture du jour : « Nous le demandons au nom du Christ, laissez- vous réconcilier avec Dieu. » (2 Co 5,20). Cet effort de conversion n'est pas seulement une œuvre humaine. C'est « se laisser réconcilier ». La réconciliation entre nous et Dieu est possible grâce à la miséricorde du Père qui, par amour pour nous, n'a pas hésité à sacrifier son Fils unique. En effet le Christ, qui était juste et sans péché, s'est fait péché pour nous (v. 21) quand il fut chargé de nos péchés sur la croix, et ainsi nous a rachetés et justifiés devant Dieu. « En Lui » nous pouvons devenir justes, « en Lui » nous pouvons changer, si nous accueillions la grâce de Dieu et ne laissons pas passer en vain le « moment favorable » (6,2). S'il vous plaît, arrêtons-nous un peu et laissons-nous réconcilier avec Dieu.

Avec cette conscience, commençons l'itinéraire du carême, confiants et joyeux. Que Marie Immaculée soutienne notre combat spirituel contre le péché, qu'elle nous accompagne en ce moment favorable, pour que nous puissions parvenir à chanter ensemble la jubilation de la victoire le jour de Pâque.

Comme signe de la volonté de se laisser se laisser réconcilier avec Dieu, en plus des larmes qui seront cachées, en public nous accomplirons le geste de l'imposition des cendres sur la tête. Le célébrant prononce ces paroles : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras à la poussière » (cf. Gn 3,19), ou redit l'exhortation de Jésus : « Convertissez-vous et croyez à l'Evangile » (cf. Mc 1,15). Ces deux formules sont un rappel de la vérité de l'existence humaine : nous sommes des créatures limitées, pécheurs qui ont toujours besoin de pénitence et de conversion. Comme il est important d'écouter et d'accueillir ce rappel en notre temps ! L'invitation à la conversion pousse alors à revenir, comme le fit le fils de la parabole, dans les bras de Dieu, Père tendre et miséricordieux, à pleurer dans ses bras, à se confier à Lui et à compter sur Lui.

 

Traduction de Zenit, Anne Kurian

(18 février 2015) © Innovative Media Inc.

 

 

 

 

 

Posté le 23 fevrier 2015 par


SOLIDARITE avec les CHRETIENS d'ORIENT

SOLIDARITE AVEC LES CHRETIENS d'ORIENT

Par un message à ses prêtres du 22 juillet 2014, M. l'abbé John Berg, Supérieur général

de la Fraternité Sacerdotale Saint­Pierre, a demandé que dans toutes les Maisons et

apostolats de la Fraternité des prières et sacrifices soient offerts le vendredi 1er août.

Cette date est particulièrement significative puisqu'elle fut, pendant des siècles, celle de

la fête de saint Pierre aux liens, qui commémore sa délivrance miraculeuse de captivité.

Dimanche 20 juillet, le Souverain Pontife avait déclaré : « J'ai appris avec préoccupation

les nouvelles qui arrivent des communautés chrétiennes de Mossoul (Irak) et d'autres

régions du Moyen­Orient, où, dès le début du christianisme, elles ont vécu avec leurs

concitoyens, offrant une contribution significative au bien de la société (...) Aujourd'hui ils

sont persécutés, ils sont chassés, ils doivent quitter leurs maisons sans la possibilité de

rien emporter. J'assure ces familles et ces personnes de ma proximité et de ma prière

constante (...) Chers frères et sœurs si persécutés, je sais combien vous souffrez, je sais

que vous êtes dépouillés de tout, je suis avec vous dans la confiance en celui qui a

vaincu le mal ».

Voici les principaux extraits du communiqué de M. l'abbé John Berg :

« Chers confrères,

Le 12 septembre 2013, le Saint­Siège a accepté la demande du dernier Chapitre Général

de célébrer la fête de Saint­Pierre­aux­liens (1er août) comme une fête de troisième

classe dans les maisons et apostolats de la Fraternité.

(...)

Vu les terribles persécutions que les chrétiens connaissent aujourd'hui en Irak, en Syrie

et dans d'autres parties du Moyen­Orient, j'aimerais que nous consacrions cette fête de

notre patron, et premier vendredi du mois cette année, à prier pour que ces fidèles

persévèrent dans la foi et qu'ils soient délivrés de cette terrible épreuve. Il est ainsi

demandé à chaque paroisse, chapelle et apostolat de la Fraternité, d'organiser, le

vendredi 1er août, une Heure Sainte ou un autre temps de prière ou d'effort

pénitentiel, à cette intention. Ces informations seront publiées sur les sites Internet de

la FSSP. En faisant cela nous imiterons les prières de l'Église pour saint Pierre, comme

raconté dans l'épître de cette belle fête : Petrus quidem servabatur in carcere; oratio

autem fiebat sine intermissione ab Ecclesia ad Deum pro eo (Tandis que Pierre était

gardé dans la prison, l'Eglise faisait monter vers Dieu, sans interruption, des prières pour

lui) (Actes 12, 5). »

 

Posté le 27 juillet 2014 par FSSP 77


Nouvelles au sujet de la mort de l'Abbé Kenneth

M. L'ABBE KENNETH WALKER : UN SUSPECT ARRÊTÉ

 

Les enquêteurs de la police de Phoenix (USA) ont le nom de l'homme soupçonné d'avoir tué l'abbé Kenneth Walker, prêtre de la Fraternité St Pierre. Un homme s'est rendu au poste de police et a signalé que quelqu'un du nom de Gary Moran se vantait d'avoir abattu un prêtre et de l'avoir volé.

La police a entendu aussi une femme, dimanche dernier, qui prétendait avoir des informations reliant Gary Moran au crime. Celui-ci lui a remis un sac noir qui contenait un appareil photo appartenant à l'un des deux prêtres.

Moran, 54 ans, a été arrêté et placé en garde à vue peu avant 21 heures dimanche, soupçonné du meurtre de l'abbé Kenneth Walker, 28 ans et de l'agression contre l'abbé Joseph Terra.

M. l'abbé Terra a déclaré aux enquêteurs qu'il avait entendu un bruit la nuit de mercredi et a ouvert la porte de la cuisine quand il a été attaqué par un homme armé d'une barre de fer. L'abbé Terra perdant son sang a voulu chercher l'arme à feu qu'il conservait dans une table de chevet à côté de son lit, mais l'agresseur lui a pris son arme dont l'abbé Terra ne pouvait se servir, ayant eu sa main blessée dans la bagarre. Lui ayant enjoint de se mettre à genoux, les mains en l'air, l'homme lui a demandé son argent.

Ensuite, l'abbé Terra ne se souvient de rien, même pas d'avoir appelé les secours, la dernière chose dont il se souvienne, c'est d'avoir donné l'absolution à l'abbé Walker.

Les enquêteurs de la police de Phoenix ont interrogé Moran dimanche soir qui a dit aux détectives qu'il ne se souvenait pas ce qui s'est passé mercredi soir au presbytère, mais a dit plus tard qu'il y avait eu une lutte dans le couloir avec un des prêtres au sujet d'une arme à feu.

Moran était au chômage et vivait en vagabond. Il avait été libéré de prison en avril, après avoir purgé sa peine pour vol avec effraction et voies de fait graves. Il ne s'était pas présenté au contrôle judiciaire prévu le 9 juin.

 

Posté le 25 juin 2014 par Abbé Lefèvre


KERMESSE de l'Ecole du Saint Enfant-Jésus

L'ECOLE DU SAINT ENFANT-JESUS

VOUS INVITE A SA KERMESSE ANNUELLE

DIMANCHE 29 JUIN 2014

14 h : Spectacle

16 h : jeux, attractions, buvette,

tombola, stands divers, etc...

 

Posté le 25 juin 2014 par Abbé Lefèvre


Veilleurs Pour la Famile

Les veilleurs de Fontainebleau se retrouveront dimanche 25 mai à 20h30

Place Napoléon à Fontainebleau

N'oubliez pas de prendre votre bougie et le recueil de chants

Les veilleurs... c'est l'affaire de tous !

Nous cherchons encore des animateurs pour les veillées du mois de juin,

alors n'hésitez pas à vous manifester en venant nous voir dimanche soir.

Ce n'est pas bien compliqué, il suffit de se lancer et nous pouvons vous aider !

Merci aux bonnes volontés de se signaler.

Posté le 23 mai 2014 par FSSP 77


1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34  




Accueil     |   Liens utiles     |   Contacts     |   A propos de ce site  |   Administration
Nb de visiteurs:  92208 | Nb de visiteurs aujourd'hui:  17 | Nb de connectés:  1
Compteur mis en service le 20 mars 2007

Copyright "fssp.fontainebleau" 2016, tous droits réservés
Dernière mise à jour : Avril 2016